Histoire de la municipalité

Vers 1880, avant même la fondation de la Paroisse de Saint-Rémi du Lac-aux-Sables le 21 janvier 1897, venaient déjà sur le territoire de notre localité, particulièrement dans le secteur des lacs Francis (Brûlé) et des Américains, des étrangers pour faire la pêche et la chasse sportives et aussi pour s’y reposer.

Et c’est ainsi que très rapidement, le Lac-aux-Sables, aux eaux très claires, devenait et demeure encore le lieu d’attirance privilégié pour la villégiature, la baignade et le nautisme. Très tôt, des chalets s’y construisent et des activités de plein air s’y pratiquent.

Nous nous souvenons entre autres de l’apparition des différents commerces et lieux touristiques qui ont encore leur place d’affaires et ce depuis plusieurs décennies et pour certains plus d’un demi-siècle :

  • La gare d’Hervey-Jonction (1910);
  • Camping Le Relais (de 1926 par les Boys Scouts);
  • Du « Snack Bar » et mini salle de danse de Henriot Villeneuve (de 1934), aujourd’hui Domaine Familial Grosleau;
  • Du Camping Pronovost-Lac-aux-Sables (1941), on dit qu’il est le 1er camping à s’établir au Canada;
  • Les salles de danse à Cloutier (1954), maintenant l’accueil du Camping Lac-aux-Sables;
  • Le Quai municipal (quai fédéral 1954);
  • Le Domaine familial Grosleau (19 mars 1962);
  • De la renommée colonie de vacances pour étudiants du Lac en Cœur (fondée il y a plus de 50 ans);
  • Le Garage G. Champagne (fondé il y a plus de 50 ans);
  • Le Club de Golf Le Saint-Rémi (1970);
  • La Zec Tawachiche (1976);
  • L’Association des résidants pour la protection du lac aux Sables (1977).

La particularité de Lac-aux-Sables est sans contredit son développement florissant de villégiateurs. La population annuelle de la municipalité, qui est d’un peu plus de 1 300 habitants, passe maintenant à près de 3 500 personnes cinq mois par année.

Ce sont sans contredit, la qualité de vie, les nombreux lacs (plus de 50) et les rivières longues de plus de 25 kilomètres, entièrement sur le territoire municipal, qui attirent autant de personnes à se construire une résidence ou à venir s’établir à titre de saisonnier sur l’un des 600 emplacements offerts. Le lac aux Sables, à lui seul, présente une superficie de 5,3 km et un périmètre de 13,8 km. Les 2 autres plus grands lacs sont le lac Brûlé avec 2 km² et le lac du Missionnaire-Sud avec 1,8 km², même si leur superficie est inférieure à celle du lac aux Sables, leur périmètre est de 14 km chacun.

De nos jours nous retrouvons de nombreuses attractions qui se sont développées pour combler les attentes de villégiateurs et des résidents.

Nous vous invitons à découvrir Lac-aux-Sables à travers un diaporama photos sur la chanson de madame Joanne Buisson originaire de Lac-aux-Sables.  Elle a composé la chanson  »Je reviendrai souvent », en s’inspirant de son village natal Lac-aux-Sables.

Paroles : Mme Joanne Buisson et M. Didier Royer
Musique : Mme Joanne Buisson
Montage photos : M. Julien Hébert.

Scroll Up