Portrait de la municipalité

Programme d’aide à la voirie locale

15 octobre 2020

Plus de 2M$ pour les routes de Champlain

 

Saint-Tite, le 15 octobre 2020. – La députée de Champlain, Sonia LeBel, a annoncé, au nom du ministre des Transports, François Bonnardel, une aide financière totalisant 2 130 453$ pour l’amélioration des routes du comté de Champlain.

« L’entretien de nos routes en région est très important pour la qualité de vie des citoyens et notre gouvernement le comprend bien. Nous sommes donc à l’écoute des besoins exprimés par les municipalités. Cet investissement de plus de 2M$ dans le comté de Champlain permettra ainsi d’améliorer une partie des infrastructures routières de la MRC de Mékinac et de la MRC des Chenaux, ce qui réjouira sans aucun doute les usagers qui les empruntent quotidiennement », a indiqué Sonia LeBel, députée de Champlain.

Plus précisément, dans la MRC de Mékinac, une aide financière de 723 252$ est consentie à la municipalité de Lac-aux-Sables afin de soutenir la réalisation des travaux du chemin Sainte-Marie.

Du côté de la MRC des Chenaux, la municipalité de Champlain obtient 1 257 446 $ pour la réfection de la route Sainte-Marie. Pour sa part, la municipalité de Saint-Maurice reçoit 149 766 $ pour effectuer des travaux d’amélioration sur le rang Saint-Joseph.

Le gouvernement répond ainsi aux besoins des municipalités en matière de voirie locale. Ces investissements permettront d’améliorer les infrastructures routières dans les municipalités. C’est pourquoi, dans le cadre du dernier budget, les sommes destinées au réseau municipal par l’entremise du Programme d’aide à la voirie locale ont été bonifiées de 310 M$. De ce montant, 100 M$ servent à soutenir les municipalités dans le contexte actuel de la pandémie de COVID-19.

De plus, dans le cadre du budget 2020-2021, un montant supplémentaire de 30 M$ a été alloué pour les volets Entretien des routes locales et Entretien des chemins à double vocation. Certaines modalités ont aussi été bonifiées, notamment, l’admissibilité du réseau routier municipal, l’abaissement du seuil minimal à 250 camions chargés par année pour obtenir une aide financière et la modulation des subventions en fonction du nombre de passages.

 

Citation

 « Je suis très fier des investissements que fait notre gouvernement sur le réseau routier municipal. Nous travaillons continuellement en collaboration avec les municipalités pour les appuyer dans leurs projets routiers. Ces projets contribueront à la relance économique dans nos municipalités et permettront de maintenir de nombreux emplois. », François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie

 

Faits saillants

  • Le Programme d’aide à la voirie locale (PAVL) a pour objectif d’assister les municipalités dans la planification, l’amélioration et l’entretien du réseau routier local dont elles ont la responsabilité.
  • En raison de la COVID‑19, 100 M$ sont mis à la disposition des municipalités pour l’amélioration de la voirie locale afin de réduire les répercussions de la pandémie et de contribuer à la relance économique du Québec. Ce montant réfère aux dispositions temporaires qui ont été ajoutées aux modalités d’application du PAVL et qui prévoient des taux d’aide financière plus élevés.
  • La bonification du programme comprend également les montants annoncés dans le budget 2020-2021, soit :
    • 180 M$ accordés aux volets Redressement des infrastructures routières locales (RIRL) et Accélération des investissements sur le réseau routier local (AIRRL);
    • 30 M$ alloués aux volets Entretien des routes locales (ERL) et Entretien des chemins à double vocation (ECDV).
  • Rappelons qu’au mois de novembre 2019, dans le cadre du Partenariat 2020-2024 : Pour des municipalités et des régions encore plus fortes, le gouvernement du Québec avait annoncé un investissement additionnel ponctuel de 200 M$.
  • L’aide financière se répartit comme suit :

Liens connexes

Programme d’aide à la voirie locale

Entretien des chemins à double vocation


Défiler vers le haut